Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2012

avril mai 2011....

pas de blog cette fois mais des pages photo facebook, disponibles sur demande..

18/04/2009

Cuba & l'aviation civile, mes deux passions ; 2 avril, départ de CdG

C'est un rituel entré dans la vie de notre famille désormais, tous les deux ans - années impaires - nous allons à La Havane saluer les membres franco cubains de celle ci, installés dans l'ile depuis bientot quarante ans.

je reviendrais dans une autre page sur l'organisation du voyage, tache confiée à une agence spécialisée sur Cuba, Havanatours.

Je profite par ailleurs du voyage pour satisfaire une autre de mes passions, l'aviation commerciale et voler, grace aux amitiés nouées dans la profession, en poste de pilotage avec l'équipage technique de l'avion qui nous emmène, madame et moi, vers l'ile :

en 2007 j'avais volé vers Varadero, une ville proche de la Havane,  sur un 747 400 de la compagnie Corsair, en compagnie de l'équipage commandé par Eric M. : cette année nous irons directement à la Havane sur le même type d' avion, Air France cette fois, accompagnant le commandant de bord, Yves C. et ses deux copilotes,  Stéphane et Frédéric.

rejoignons donc F-GITD , un 747 400 d' AF, mis en service par la compagnie en  1992 pour un vol de 9 heures 30 a destination de la capitale cubaine

tableau départ.JPG

  Tango-Delta, (fiche jointe :  http://www.airfleets.net/ficheapp/plane-b747-25600.htm ) nous attend :

DSCF5300.JPG
embarquement, retardé d'une heure pour des soucis de nettoyage et de catering. Nous nous retrouvons donc, madame et moi, assis sur les sièges les plus précieux et recherchés de l'avion, les places gauche ou droite allée/centrale situées devant les issues de secours, les seuls endroits ou les passagers classe économique de l'avion peuvent allonger leurs jambes :
un grand merci au copain, chef d'escale exotique de la compagnie code barre, d'avoir ''bloqué'' celles ci !
l'avion est plein à ras bord (à ma grande surprise car je ne pensais pas que des français soient si nombreux à aller à Cuba)  en fait les français sont largement minoritaires sur les vols vers l'ile, ce vol reçoit des passagers en correspondance en provenance de toute l'Europe et même d'Asie ou d'Afrique, en provenance des partenaires Skyteam.
Après avoir salué la CCP qui prévient l'équipage, je rejoins celui ci en poste : installation sur le jumpseat gauche, derrière le CdB, petit briefing rapide reçu du copilote en position centrale, l' OPL Stephane B. : le décollage sera assuré par le captain, Yves C. assisté à droite par  l' OPL (copilote) Frederic B.
''nous'' décollerons  de CdG en piste 08L, au poids de 355 tonnes,  465 passagers à bord et une quinzaine de PN, emportant dans nos reservoirs 114 tonnes de carburant
DSCF5301.JPG
roulage sur les taxiways
DSCF5302.JPG
la procédure de départ de CdG incluera un virage à droite afin de contourner Paris par le sud, autorisé à monter au niveau 110 (11000 pieds) puis 140 en direction d' Evreux, l' Aigle, montée progressive vers le FL180 puis 240, nous franchirons la cote au niveau de la Bretagne au nord de Brest, au niveau 280, suivant la fiche apposée à proximité du captain et du copilote
DSCF5303.JPG

il est 14h46, nous sommes autorisés à décoller, adelante compagneros, Cuba nous attend dans neuf heures ! on roule !
DSCF5306.JPG
dans la brume de chaleur, à notre droite, l'agglomération parisienne
DSCF5308.JPG
franchissement, du coté de la Bretagne, du trait de cote, en route pour une transatlantique
DSCF5309.JPG
lecture de la carte de 'notre' route, confirmée après reception sur l' ACARS (systeme comparable au SMS) de l'autorisation de traverser la mare aux canards en direction de la Havane (MUHA en jargon OACI) via un waypoint fictif BEDRA, a l'altitude autorisée 340
DSCF5310.JPG
DSCF5318.JPG
une petite heure vient de s'écouler depuis notre départ, je rejoins  madame en cabine pour   notre repas (il est un peu tard et je commence a avoir faim....), je reviendrais retrouver  l'équipage, comme prévu, avant le début de la descente sur Cuba...
à tout de suite.....

 

17/04/2009

2 avril au soir , arrivée sur La Havane

depuis mon départ du poste de pilotage après le début de notre ''transat''  plusieurs heures se sont écoulées ;  voici venu le moment de rejoindre le captain et ses copilotes pour assister, sagement assis dans mon coin, à la préparation de notre arrivée, dans une heure,  sur la capitale cubaine :   privilège, me voici assis sur le siège central, le copi se reposant dans le local ''couchettes'' :  je lui proposerais bien sur de lui restituer ''son'' siège dès son retour en poste :   nous sommes donc en ce moment au sud des Bermudes, route vers les Bahamas proches de Cuba que nous approcherons par le nord :

etat des lieux aux alentours de 12 heures, trente minutes avant l'arrivée :

''nous'' sommes prévus en piste 24, quasiment dans notre axe d'arrivée, l'avion a consommé environ 100 tonnes de kero (il reste 14 tonnes à la jauge),  notre piste fait 4000 mètres de long, nous peserons 254 tonnes à l'atterro, après avoir consommé 2 tonnes de plus...

un vent latéral de 16 noeuds nous attend et le captain a  préréglé le freinage du 747 sur autobrake 4 : il faut également prévoir un risque de windshear, vent cisaillant, en finale donc vitesse d'approche augmentée de 9 kts : disposition des pistes et taxiway à HAV (Google Earth)

hav google earth.jpg

atterrissage un peu rock and roll, la tour ''nous ''  félicite en français d'ailleurs,  ''AirFrance 474 bravo bel atterrissage'' : il est  12 h (minuit) 25 heure de Paris, soit 18h25 locales, nous avons pris une petite heure de retard au total, nous voici à la Havane !

 

DSCF5326.JPG

présence sur les taxiways de nombreux avions de diverses provenances, 737 200 mathusalem (35 ans mini)  du Mexique, jets canadiens et mêmes américains....., sans oublier les IL96 et TU204  tout neufs de la Cubana

nous sommes précédés par un long courrier  charter hollandais du ''cousin'' Martinair -AF KLM également -  en provenance d' Amsterdam (nous les retrouverons d'ailleurs lors de notre départ) on quitte le taxiway 06 pour rejoindre le terminal 3 (Google Earth ci dessous)

hav terminal international.jpg
DSCF5327.JPG

nous sommes quasiment arrivés à poste, en tête du terminal 3

DSCF5329.JPG

extinction des moteurs, l'équipage fait sa check list de fin de vol avant d'aller gouter un repos bien mérité dans un hotel du centre ville :

DSCF5331.JPG

nous nous quittons en fixant rendez vous au lendemain et  je rejoins tant bien que mal madame en cabine (nous serons parmi les derniers à quitter l'avion )

direction l'immigration (une file d'attente assez copieuse nous attend)  la récupération des bagages..... aie aie, 4x20 kg en soute , les cadeaux et les objets divers pour la famille et les amis, passage en douane sans souci, rien de valeur - heureusement - à déclarer.

 

la nuit a fini par tomber sur l'aéroport et nous voici, un peu tardivement à notre gout, devant l'agence de location de voiture pour prendre livraison d'une coréenne KIA Rio, très agréable voiture de la taille d'une Mégane avec coffre (volumineux, on a des bagages) notre compagne pour les 15 jours et 1500 km à venir !

il nous faut, après  14 heures de voyage, prendre de nuit la direction - 25 km - de la capitale.... et les panneaux manquent quelque peu... sans nous perdre, heureusement nos voyages passés nous ont permis de mémoriser les directions, assez abstraites !   arrivée à l'hotel, dépot des bagages, coucou au neveu, découverte de la petite dernière et dodo, demain sera un autre jour !!

home sweet home, voici notre résidence secondaire à la Havane, visitée à chaque passage en ville

MIRAMAR OCCI.JPG

pour ceux qui désirent voir la quasi totalité de mes photos, lien vers le diaporama de ce premier jour

http://cuba2009carnetderoute.hautetfort.com/album/paris-l...

 

 

 

16/04/2009

3 et 4 avril, La Havane

tout d'abord,  bref résumé des activités et mouvements qui nous attendent au cours de ce séjour de 15 jours/1600 km

pour commencer 2 jours à la Havane suivis de 2 jours au Tropicoco sur la Playa del Este, 30 km de la capitale ;

mouvement ensuite vers Pinar del Rio, la province du tabac, puis Maria La Gorda, réserve écologique à l'extrémité ouest de l'ile, ou nous passerons 2 jours, suivi d'un séjour de même durée à Vinales, un must à chaque voyage à Cuba !

retour vers la Havane pour un week end en famille.

lundi départ vers Moka Las Terrazas, 60 km à l'ouest de la Havane, la cité écologique utopique de Cuba, classée réserve de la biosphère par l'Unesco,  une nuit sur place

Pour finir 2 jours de festivités à la Havane, domicilés à Habana vieja dans l' hotel Sevilla, un monument historique :

nous utilisons pour ces voyages les services d'une agence, ce fut souvent Nouvelles Frontières ou Novela mais en 2009 nous avons choisi Havanatour  ; cette dernière agence, émanation d'une entreprise cubaine, présente toutefois un choix exhaustif d'hotels en proposant des lieux inhabituels, dont nous aurons d'ailleurs en avril 2009 l'occasion de faire la découverte.

nos réservations (et certains hotels sortent vraiment de l'ordinaire disponible)   ont été obtenues par leurs soins le tout pour un prix raisonnable (sachant que Cuba n'est de toute façon jamais bon marché....)

nous leur avions déja confié un voyage complexe en 2001 et nous sommes retournés les voir confiants...

Havanatour, Le Spécialiste de Cuba 16, rue Drouot, 75009 Paris Tél: 01 48 01 44 55

Fax: 01 48 01 44 50 resa.florence@havanatour.fr sans oublier leur site internet www.havanatour.fr

!cid_025405414@23042009-0939.jpg!cid_025405414@23042009-0940.jpg

que nous remercions très sincèrement de leur efficacité

un peu perturbés par le décalage horaire (il est 6 heures de plus pour notre organisme) nous nous levons relativement tot et après un petit déjeuner copieux au buffet de notre hotel, l'Occidental Miramar, un de nos points de chute habituels (nous l'avons découvert, sous le nom de Novotel lors de notre visite de 2001)  situé dans le quartier chic à l'ouest de la ville

 

DSCF5398.JPG

 

pour passer tranquillement la matinée nous irons  flaner à la Marina Hemingway sur le quai des voiliers et des pécheurs au gros, venus avec leur bateau ou louant celui ci à Cuba, ile réputée pour ses marlins..

un de ces voiliers, d'ailleurs, est immatriculé à Toulon et ses propriétaires, des retraités aventureux, ont fait la traversée transatlantique à son bord il y a quelques années  et se promènent depuis d'ile en ile

DSCF5335.JPG
DSCF5333.JPG
voici venue l'heure de rejoindre, dans leur hotel proche du Capitole, l'équipage PNT qui nous a conduit à Cuba afin de leur faire découvrir un restaurant particulier semi clandestin du quartier de Miramar :
enfin semi clandestin.... c'est une manière de parler car les restaurants de ce type à Cuba sont limités à 12 tables et celui ci en offre 36....
Yves, Stephane et Frederic partageront notre repas de poissons et crustacés avant de rejoindre leur hotel, après une promenade découverte, afin de prendre un peu de repos pour assurer le vol du soir...
dej equipage allégé.JPG
après avoir remercié comme il se doit nos nouveaux amis, en route vers la vieille Havane ou le chateau Castillo de la Fuerza, restauré de frais, nous attend
DSCF5360.JPG
double vitrage de l'époque, dur de s'évader ou voler la caissette d'or....
DSCF5345.JPG
marchons vers la Plaza Vieja, tout au bout de la vieille Havane, ou nous attend une brasserie ultra moderne, la Taverne de la Muralla ; nous découvrons une action de marketing en cours pour des boissons locales ; le marketing et le communisme font donc bon ménage....
DSCF5365.JPG
DSCF5366.JPG
juste une petite bière, non, non, pas un mètre comme ces visiteurs !
DSCF5373.JPG
Cuba a beaucoup changé, en voici deux preuves, on y parle de Jésus et les bus articulés chinois (entre autres) ont remplacé les camellos de sinistre mémoire
DSCF5376.JPG
DSCF5377.JPG
retour à notre
DSCF5378.JPG
hotel Occidental ou la femme de chambre a préparé à notre intention (et pour son petit pourboire) une décoration typiquement cubaine à base de serviettes de bain
cette seconde soirée sera consacrée à la famille  voir diaporama dédié à celle ci...

http://cuba2009carnetderoute.hautetfort.com/album/rencont...


diaporama consacré à la Havane :

http://cuba2009carnetderoute.hautetfort.com/album/1181954...

15/04/2009

4 -5 avril direction plage ! Playa del Este

le week end est la, nous avons décidé de passer celui ci à la plage, nous installant dans l'hotel Tropicoco de Playa del Este -Santa Maria del Mar, à une trentaine de kilomètres de la Havane, sur la route de Matanzas et Varadero

c'est une zone très populaire ou se rendent les cubains de la Havane chaque week end : nous ne sommes qu'en avril et c'est encore calme... parait qu'en juillet on ne peut pas mettre un pied devant l'autre

samedi matin donc départ de l' hotel Miramar, laissant sur place l'excedent de bagages pour notre prochaine visite

nous voici à Tropicoco, un hotel construit dans les années 70 sur un modèle bulgare (frère jumeau de celui d'Ancon proche de Trinidad)

nous aurons la surprise d'y assister à un défilé de mode cubaine, avec de superbes modèles qui n'ont rien à envier à leurs collègues occidentaux....

cet hotel, extrèmement bon marché, proche de la capitale, est une alternative de logement low cost  permettant de bénéficier de la plage et de la proximité de la Havane - reliée par les bus rouges touristiques, arrêt devant l'hotel - sans se retrouver dans un ghetto à touristes du style de Varadero : l'hospitalité, sans pour autant casser des briques, reste de bon niveau qualité/prix : chambres de bonne taille, nourriture basique mais correcte en inclusive

DSCF5442.JPG

 

DSCF5417.JPG

l'architecture ''des pays frères du pacte de Varsovie'' reste surprenante et massive...DSCF5421.JPG

 

les photos de ce week end à la plage sont disponibles dans l'album

http://cuba2009carnetderoute.hautetfort.com/album/tropico...

 

 

 

14/04/2009

Cuba 2009... sur les traces d' Hemingway

 

Ernest Hemingway a consacré une partie importante de sa vie à Cuba, ou il a résidé des années 30 jusqu'à  son suicide, survenu  aux USA en 1961,  malade du diabète, presque aveugle et sombrant dans la dépression

 

il y a  rédigé de nombreux livres, dont '' Le Vieil Homme et la Mer''   (fiche wiki ci dessous)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Vieil_Homme_et_la_mer

ouvrage lié a sa relation avec un pêcheur de Cojimar, petit village modeste...

DSCF5427.JPG

son pied à terre dans la vieille ville, la chambre 501 de l' Hotel Ambos Mundos, rue Mercaderes

 

603px-Ambos-mundos.jpg

dont la terrasse - au bar réputé pour sa fabrication de mojitos au mètre.... domine la ville   pour moi ce sera un café, merci...

 

DSCF6029.JPG

 

DSCF6025.JPG

 

hotel proche du Floridita ou il est immoralisé dans ce bronze

DSCF0164.JPG

il a hanté les bars de celle ci, les fameux Floridita et Bodeguita del Medio, faisant d'autres arrêts  dans les (nombreux) troquets du coin quand la soif de rhum le prenait...

 

bdm.JPG

il possédait un superbe cabin cruiser de pêche, le Pilar, ancré à Cojimar, village à l'est de la capitale (il fut également stationné à Barlovento, l'actuelle marina Hemingway à l'ouest de la Havane sur la route de Mariel)

 

DSCF5485.JPG

 

sa propriété de la finca Vigia, la ferme exceptionnelle située à 10 km au sud de la ville et dominant celle ci est désormais un musée, ou son bateau a été installé sous un hangar, à la manière du yatch Granma au musée de la révolution

DSCF5473.JPG

suivez Ernest (et vos serviteurs) dans ce petit diaporama

http://cuba2009carnetderoute.hautetfort.com/album/sur-les...

 

sa vie est résumée dans les deux fiches Wiki ci dessous (la version anglaise étant la plus complête)

http://en.wikipedia.org/wiki/Ernest_Hemingway

et

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernest_Hemingway

au revoir, Ernest

 

fidelernest2.jpg
il n'existe qu'une description en espagnol de la propriété d' Hemingway à la Havane, acquise par lui en 1939
pour ceux qui maitrisent cette langue, voici le lien Wiki :

http://es.wikipedia.org/wiki/Finca_La_Vig%C3%ADa

Pinar del Rio, Mecque du Tabac - Vinales et les mogotes

départ le lundi matin de Playa del Este, avec une visite à la Finca Vigia, la ferme d' Hemingway (voir sujet et album photo )

http://cuba2009carnetderoute.hautetfort.com/archive/2009/...

dans le monde entier, quand on parle de havanes, les cigares cubains, les fameux puros, on oublie qu'ils ne viennent pas de la Havane mais d'une province réputée pour ses plants de tabac, située à 200 km environ à l'ouest de la capitale :

route à l'ouest  , un repas rapide au le ''ranchon''  de l'autoroute durant les  200+ km qui séparent Finca Vigia de Pinar del Rio

DSCF5491.JPG

la région de Pinar del Rio, qui contient également la  non moins fameuse vallée de Vinales, classée au patrimoine mondial de l' Unesco et réputée pour ses concrétions  calcaires, les mogotes, qui ne retrouvent qu'en quelques sites au monde :

 

DSCF5644.JPG

nous traverserons la province occidentale pour nous rendre à notre prochaine étape, Maria La Gorda, puis reviendrons au centre deux jours après la visite de ce dernier parc, les deux branches de la carte ci dessus (province ouest uniquement)  et ci dessous, la zone de Vinales et Pinar del Rio

cuba_mapa_carreteras_map_road_pinar_del_rio_(1)_3.jpg

ces deux séjours, le lundi 6 avril et le jeudi 9 - vendredi 10 seront regroupés dans cette note

Pinar del Rio by night, un peu tristounne...

DSCF5499.JPG

diner bon marché dans un restaurant de poisson en monnaie nationale (l'affaire du siècle 120 pesos MN, 5 dollars/equivalent  pour 2 repas complets plus 2 dollars pour les boissons)  resto  dans lequel la femme de ménage se battait à collecter les nombreuses  mouches lachement assassinées par le climatiseur polaire....  atmosphère atmosphère !!

DSCF5496.JPG

nous quittons donc notre hotel, l'unique hotel de Pinar del Rio une très bonne relation qualité prix, pour passer à la pompe ou l'on répare également les pneus crevés, une industrie nommé ponchera à Cuba

DSCF5492.JPG

meme les bicytaxis  crevent leurs pneus, la preuve

DSCF5503.JPG

en route donc pour la région productrice de tabac

la ville de San Juan y Martinez étant considérée par les amateurs comme la Mecque du cigare

DSCF5504.JPG

on vous le disait, faut prier face à l'ouest....

DSCF5506.JPG

direction Maria La Gorda, l'extrémité ouest de l'ile de Cuba, à près de 1400 km de route de Baracoa, l'autre bout...

ce sujet sera traité dans une note consacrée exclusivement à ce parc naturel :

http://cuba2009carnetderoute.hautetfort.com/archive/2009/...

restons, si vous le voulez bien, dans la province de Pinar pour retrouver la ville pivot de nos voyages ; Vinales

DSCF5637.JPG

ou nous attend notre amie Sandra, rencontrée en 2005 et que nous avions guidé, à notre tour, à Versailles quelques mois plus tard. nous voici donc arrivés à notre hotel, Los Jasmines : la vue est extraordinaire, non ?

un petit bonjour à la famille d'un médecin ami d'amis , suivi d'un diner dans le restaurant - Don Tomas, la qualité a beaucoup baissé.....- de la rue principale,  artère qui a perdu ses arbres dans la tempete et il faut rentrer se coucher.... car demain on marche

promenade en groupe accompagné dans la campagne environnante,visite d'une ferme de tabac et rencontre avec les paysans du cru, dégustation d'ananas et de café

DSCF5645.JPG
notre amie Sandra, ingénieur écologiste et guide touristique au service du parc naturel de Vinales , en uniforme de travail....
DSCF5652.JPG

ballade suivie d'un déjeuner au ranchon des cimmarones (esclaves en fuite ) puis de la visite de la cueva del indio, le seul endroit frais, une petite rivière souterraine traverse la caverne, un petit tour en bateau pour oublier la chaleur

DSCF5679.JPG

notre prochaine voiture nous  attend à la cueva del indio  : pas de bol, la permuta (troc un pour un à la cubaine) ne marche pas chez notre loueur pour ce modèle la...

DSCF5680.JPG

bateau, donc, sur la rivière souterraine à la fraicheur bienvenue...DSCF5686.JPG

une petite surprise désagréable nous attend, le linge que nous avions confié à laver à notre lavandière ''habituelle'' a généré une facture prohibitive,  supérieure à un mois de salaire local : nous faisons contre mauvaise fortune bon coeur, voici la preuve que même des ''touristes '' yuma en argot local  chevronnés peuvent se faire arnaquer aussi !

diner extrèmement sympathique dans une  casa particular charmante, un peu en retrait de la rue principale , invités par la famille  de ce médecin, ami d'amis, a qui nous avions amené de France un témoignage de solidarité  de son pote savoyard :

la mère et le père sont fiers de leurs deux garçons - désormais trentenaires - qui ont tous deux réussi des études prestigieuses, architecte et ORL ; leurs diplomes respectifs figurent en place d'honneur dans la maison familiale

voici, au coeur de la société cubaine, dans une famille modeste, les bienfaits du système éducatif démontrés....

 

DSCF5698.JPG

après un dernier café à leur maison, le samedi matin,  casa particular cachée derrière cette entrée - la maison des voisins coté rue - peu engageante, un bijou de propreté et d'ordre

 

DSCF5699.JPG
de retour sur l'autoroute pour retrouver la Havane, notre hotel habituel Occidental Miramar de la Havane pour un week end en famille
petite anecdote : les russes, dans leur frénésie constructrice, on quelque peu oublié les voies d'accès des ponts de l'autoroute, perchés par centaines au milieu de nulle part, plan qui n'a visiblement pas abouti :
ces ponts couteux et inutiles, probablement partie de la dette cubaine vis à vis de l' ex URSS servent désormais d'abris aux nombreux auto stoppeurs sous le soleil !
DSCF5701.JPG

 

 

résumé de cette semaine à l'ouest  et   diaporama de la province de Pinar et de la vallée de Vinales

http://cuba2009carnetderoute.hautetfort.com/album/pinar-d...

 

12/04/2009

Maria la Gorda / Guanahacabibes réserve écologique

suite aux relations nouées en 2005 avec les écologistes de cette région, nous avions pu brièvement visiter, en 2007, le parc de Guanahacabibes à  Maria La Gorda sans toutefois pouvoir y résider car les chambres sont quasiment impossibles à obtenir (et ce sont les seules à 200 km à la ronde....)

petite carte routière du coin : la zone à l'ouest de la bifurcation c' est le parc naturel  Guanahacabibes classé réserve de la biosphère, à l'est  c'est la plage de Maria La Gorda

guanahacabibes.jpg

en 2009 notre agence nous a assuré le logement dans le superbe hotel Gaviota  , sur la plage de Maria La Gorda, au sud est de l'entrée du parc  écologique :

après avoir refait le plein (la dernière pompe se trouve à 100 km et le parc fait 75+  km de long depuis l'hotel, il faut prévoir large...) nous avons pris la direction de l'extrèmité ouest de l'ile pour rejoindre la station météorologique cubaine de detection des cyclones, situé à l'entrée à coté du bureau du parc :

 

DSCF5517.JPG

la fameuse antenne, qui permet à Cuba une prévention (autant que faire se peut) des conséquences des cyclones

DSCF5519.JPG

arrivée en début d' après midi, un petit salut à notre ami directeur du parc suivi d'un rapide déjeuner au ranchon de Maria la Gorda, nous nous revoyons le lendemain matin à 9h pour une visite en profondeur du parc : celui ci, fermé par une barrière près de la station, fait plus de 60 kilomètres de profondeur, il se termine par une marina au Cabo San Antonio, a proximité d'un phare et d'un minuscule hotel Gaviota

au cours de la promenade en compagnie de notre guide nous rencontrerons de nombreux animaux et oiseaux, dont le fameux zunzuncito, le colibri cubain réputé comme étant le plus petit au monde, difficile à voir et encore plus à photographier sauf matériel pro que nous n'avons pas

une particularité cubaine : les routes de bord de mer sont traversées par l'exode de milliers de crabes de terre, de la taille d'un petit tourteau, qu'il nous faut hélas écraser : leur corps fait ensuite le délice des vautours et autres aigrettes....

DSCF5521.JPG
DSCF5578.JPG

aller, juste pour rire : en espagnol cubain un vautour se dit : ''teigneuse''   je ne vise personne, il n'en manquait pas de vautours

DSCF5582.JPG

les dernières tornades ont sérieusement impacté le parc.... mais n'ont pas fait fuir la douzaine de crocodiles de 4 m logés dans le lac, on ira pas les voir de trop près tout de même... ils sont redoutables !

DSCF5555.JPG

arrêt déjeuner à l'hotel Gaviota situé au bout de l'ile, près de la Marina, base de plongeurs souvent visitée par des voiliers français venus des Antilles proches.

 

DSCF5570.JPG
DSCF5571.JPG

plus qu'un long discours, diaporama de notre visite du parc de Guanahacabibes

http://cuba2009carnetderoute.hautetfort.com/album/maria-l...

suivi le lendemain, lors de notre retour vers Vinales, d'un déjeuner dans la maison de notre ami, en compagnie de sa famille, dans le petit village de Sergio Lopez, à mi chemin de Sandino..... ou nous referons le plein de notre voiture, quelque peu à sec  après 450 km parcourus sans possibilité de ravitaillement !